Suivre :    

Qui veut soulager ses plaintes envers un rénovateur ?


C'est lorsque vous vivez un problème avec un rénovateur, que vous pouvez découvrir son véritable niveau de responsabilité.


 

 

Plainte contre un rénovateur

 

Avez-vous un profond malaise concernant le travail de votre rénovateur ?

Êtes-vous dans une situation difficile, voire dépendante à ce que les travaux de rénovation puissent se terminer à temps ?

Est-ce que votre rénovateur ne vous écoute pas, ne vous informe pas, ne vous répond pas et ne vous témoigne pas une certaine compassion ?

Savez-vous que des milliers de personne vivent ce genre  d'expérience, mais si vous continuer comme eux, à croire que le rénovateur va changer, alors les cauchemars ne font que commencer...

Heureusement, il y a une solution simple, rapide et gratuite pour vous libérer d'un rénovateur irresponsable et choisir ensuite, un rénovateur différent pour terminer le travail en toute confiance et sans dépasser votre budget prévu.

 

Une solution simple, rapide et gratuite : Une mise en demeure

Selon l'Office de la Protection du Consommateur, plus de 4000 plaintes par année sont enregistrées concernant des travaux de rénovation inachevés et de piètre qualité.

Sans oublier les proprios qui ne font pas de plaintes.

Il y a de quoi être inquiet au sujet de l'attitude des rénovateurs !

Je me nomme Claude Lasanté et je suis auteur, rédacteur et éditeur. Je suis aussi responsable marketing du site web de Reno GL, où mon fils Éric est l'unique propriétaire.

Une lettre de mise en demeure est probablement, la solution ultime pour tenter de faire comprendre quelque chose à un rénovateur.

Elle n'a rien d'épeurant pour celui qui l'écrit et celui qui l'envoi, car nous faisons tout notre possible pour arriver à bien s'entendre avec un rénovateur irresponsable qui cause des problèmes.

Je me propose d'en écrire une gratuitement avec vous en tenant compte des avantages et des étapes suivantes pour la rédiger :

 

Avantages de ne pas faire affaires avec un avocat

Il en coûte très cher de consulter un avocat à ce sujet et le voir s'éterniser à cette cause afin de mieux profiter de vous. Surtout s'il sait, qu'il ne peut pas vous représenter à la cour des petites créances !

Une rencontre préliminaire coûte souvent entre 150 $ et 300 $ de l'heure et ensuite l'avocat doit prendre le temps de lire votre contrat, écouter votre situation, préparer la lettre, la rédiger, obtenir votre approbation et l'envoyer.

Il est réaliste de croire que ce travail peut vous coûter plus de 1000 $...

En plus, vous savez que les avocats sont de piètres personnes dans les relations et ainsi causer plus de tort au rénovateur qui pourrait se venger... et que cette poursuite se rendre plus loin qu'une lettre !

Son but n'est pas de vous donner satisfaction, mais bien de faire son travail, peut importe votre satisfaction ni les conséquences envers le rénovateur.

Comprenez-vous !

 

Avantages d'une lettre de mise en demeure avec moi

Ce n'est pas parce que ce travail est gratuit, que cela n'a aucune valeur !

Si je vous apporte satisfaction à terminer la relation avec votre rénovateur actuel d'une façon aimable et consentante, il y a de forte chance que vous choisissiez mon fils Éric pour compléter vos rénovations de maison, sans dépasser votre budget et selon les échéances prévues, si c'est le cas.

Pour cela, ma lettre de mise en demeure doit pouvoir démontrer une certaine conscience des bienfaits à votre rénovateur et à vous, que l'abus doit cesser, que les responsabilités doivent être respectées et que dans le cas contraire, de nouvelles décisions et actions doivent être faites afin de ne pas causer des préjugés aux deux parties.

Parce que je suis neutre, donc sans aucune animosité émotionnelle, alors je peux facilement observer les points de vue des deux parties et ainsi éviter d'écrire quelque chose qui pourrait mettre de l'huile sur le feu !

Mon intention est que vous soyez bien et cela commence par un accord avec votre rénovateur actuel qui vous libère et se libère de vous. Ensuite, de reprendre vos travaux de rénovation avec un rénovateur différent...

Voici les étapes dans la création d'une lettre de mise en demeure :

 

1. Évaluation de la situation et des problèmes

Lorsque vous sentez en vous des inconforts, des malaises ou que vous esprit forme des inquiétudes, des doutes et des craintes, alors vous savez que vous avez un problème.

Est-ce que votre rénovateur cherche à comprendre et à enlever ces choses en vous pour que vous soyez bien ou il est celui qui a produit ces problèmes ?

N'est-ce pas la première chose à observer et à évaluer ?

Comprendre un problème, c'est mettre toutes ses énergie dessus, mais sortir des excuses, c'est mettre ses énergies ailleurs !

Les excuses du rénovateur ne peuvent pas vous donner satisfaction et ne valent rien. C'est comme si vous aviez des excuses pour ne pas le payer.

En vérité, les excuses ne sont que des justifications pour ne pas travailler sur votre rénovation et mettre ses priorités ailleurs.

Ainsi, il est important de ne pas perdre son temps avec des excuses, mais d'utiliser son temps pour apporter de nouvelles solutions durant le processus de la rénovation.

 

2. Vérification des actions pour informer le rénovateur.

Bien des gens se plaignent et sont malheureux, mais sans informer celui ou celle qui provoque ces désagréments.

Si quelqu'un n'aime pas ce que vous avez fait, comment pouvez-vous le savoir et prendre une nouvelle décision ? Le silence n'est pas une solution !

Avant d'écrire une lettre de mise en demeure, il est essentiel de démontrer avec des faits, que vous avez communiqué à votre rénovateur, les situations qui vous causent des ennuis et des inquiétudes.

Avez-vous expliqué comment vous vous sentiez et ce que vous aimeriez de différent par rapport à ce que vous vivez ?

Dans le cas où vous avez informé votre rénovateur, il serait sage d'avoir conservé les faits afin de ne pas devoir en faire de nouveaux.

Votre rénovateur peut à cette étape, mieux vous comprendre ou bien de vous négliger, de vous oublier. Si son choix est de mieux vous comprendre et agir, alors aucune lettre de mise en demeure ne sera rédigée, car sa bonne foi est évidente.

 

3. Analyse de l'entente verbale ou écrite

Dans le cas où votre rénovateur ne cherche pas à vous comprendre et à vous donner satisfaction, malgré vos conversations et vos écrits concernant les problèmes que vous vivez, alors il faut analyser votre entente.

Verbale ou écrite, une entente contractuelle est une entente au devant la loi.

En lisant ou en écoutant votre entente, il faut trouver des éléments que votre rénovateur ne respecte pas, donc ses engagements et ses responsabilités.

La loi est celle de l'OPC ainsi que la code civil du Québec.

J'utilise ces faits dans la lettre de mise en demeure afin de vous permettre de déterminer vos nouvelles préférences et solutions.

 

4. Déterminer vos préférences et les solutions possibles

Compte tenue des faits, vous pouvez avoir un choix entre continuer avec le même rénovateur ou vous en libérer.

Une solution immédiate est de choisir mon fils comme rénovateur ou tout autre qui vous intéresse. Vous n'êtes pas obligé à choisir mon fils et j'en suis conscient.

À cette étape, il est crucial de comprendre les intentions de votre rénovateur. Peut-être que lui aussi aimerait annuler le contrat ! Peut-être qu'il a mal planifié son horaire. Peut-être qu'il a autre chose...

Ce qui compte est de trouver sa vérité, et cela se découvre en s'harmonisant avec ses objections qui cachent sa vérité.

Il faut toujours s'assurer qu'aucun préjudice ne soit vécu par aucun des parties en cause, lorsque un changement contractuel est proposé.

 

5. Rédaction d'une mise en demeure légale

Comme je suis vraiment à l'aise pour écrire quelque chose qui fonctionne sans apporter des conflits, alors vous pouvez me faire confiance, non pas dans l'article que j'écris ici, mais lorsque vous verrez la lettre au devant de vos yeux. J'ai un site web de relations humaines qui vous offre des articles intéressants pour bien s'entendre avec les gens.

La structure de cette lettre est simple pour moi et naturelle. Je débute en captant l'attention par les intérêts que pourraient obtenir le rénovateur en lisant cette lettre, les faits actuels de notre problème, les choix possibles pour bien s'entendre et le meilleur choix pour lui, sans créer des préjudices à chacun.

Finalement, je termine la lettre en disant probablement, ce que nous ferons, s'il n'est pas d'accord avec nous concernant cette nouvelle entente.

 

6. Approbation, envoi et décision

Une fois la lettre de mise en demeure rédigée, vous la lisez afin de vous assurer qu'elle est conforme à vos intentions.

S'il y a des choses qui vous semblent étrange, alors je vous explique le sens afin de mieux comprendre l'impact chez l'autre.

Votre signature est requise ainsi que de l'envoi par courrier recommandé.

Une réponse est reçue avant 10 jours.

Habituellement, il y a accord rapidement et favorable à votre situation, mais je ne peux rien vous promettre !

 


Vous avez aimé ? Partagez-le ou publiez-le !

 

 À propos de l'auteur : Claude Lasanté

Auteur d'œuvres littéraires et concepteur de plusieurs contenus éditoriaux de sites Web pour entrepreneurs depuis 2001.


 

Nous rejoindre

Rénovation GL
336, Dagenais, Ste-Sophie, QC
Tél : (450) 543-0083
eric@renogl.com